Vidéos

Homard et aquaculture : Étude des interactions sur la côte est du Canada

Sur la côte est du Canada, les scientifiques de Pêches et Océans Canada conduisent des études sur les effets que peuvent avoir les activités d’aquaculture sur le homard et le crabe. Regardez ce qui suit pour apprendre comment ils recueillent leurs données, à la fois sur le terrain et en laboratoire.

Homard et aquaculture : Étude des interactions sur la côte est du Canada

Pêches et Océans Canada – Science aquacole

Assurer la durabilité des ressources aquatiques sauvages et cultivées du Canada est le défi que les scientifiques de Pêches et Océans Canada doivent relever chaque jour. En laboratoire et sur le terrain, les chercheurs de la Direction des sciences du Ministère contribuent à accroître la durabilité de l'aquaculture en entreprenant des travaux de recherche­développement avec de nombreux intervenants de l'industrie. La vidéo présente un aperçu des travaux qu'ils réalisent de Terre-Neuve-et-Labrador à la Colombie-Britannique.

La diversification de l'industrie

Recherche en aquaculture

Faire la lumière sur les effets de l'ostréiculture

où vont les saumons d'élevage relâchés dans la nature

Lisez la transcription

Élevage de moules en eau profonde à Terre-Neuve-et-Labrador

Lisez la transcription

Nouvelles méthodes de contrôle pour gérer le pou du poisson

Lisez la transcription

Aquaculture multitrophique intégrée (AMTI) - Organismes limivores

Lisez la transcription

Gestion de l'Aquaculture : Garantir des pêches durables en Colombie-Britannique

En Colombie-Britannique l'aquaculture est régie par le gouvernement fédéral. Il a pour responsabilité de surveiller la santé des poissons d'élevage et d'évaluer les répercussions possibles sur l'environnement et de faire appliquer la Loi sur les pêches et son règlement.

Transcription de la vidéo

Voix hors champ
Dans un endroit isolé au large de la côte est de l'île de Vancouver se trouve une pisciculture de saumons de l'Atlantique. En ce jour de fin février, l'équipe de la Direction générale de la gestion de l'aquaculture de Pêches et Océans Canada est sur place.

Mike Ballard, superviseur sur le terrain pour la Conservation et la Protection de l'aquaculture à Pêches et Océans Canada
Une supervision appropriée du gouvernement est nécessaire; nous devons assurer une présence et veiller à ce que tout soit en place pour une gestion durable de l'industrie.

Voix hors champ
Ils sont sur les lieux pour s'assurer que les piscicultures répondent aux exigences en matière de fonctionnement et de signalement, conformément aux règlements fédéraux. Pêches et Océans Canada réglemente maintenant l'industrie de l'aquaculture en Colombie-Britannique.

Leurs visites durent des heures. Ils vérifient les détails, les protocoles, les documents et l'installation elle-même, pour s'assurer que la pisciculture respecte les conditions nécessaires du permis fédéral d'aquaculture et que l'industrie est gérée de manière durable.

C'est une lourde tâche; l'équipe de la gestion de l'aquaculture de la C.-B. devra faire preuve de diligence dans la supervision du développement durable de l'industrie. Actellement, il existe plus de 700 sites d'aquacultures sur la côte incluant l'élevage de mollusques, de poissons à nageoires et de poissons d'eau douce.
Texte : mollusques et crustacés, poissons marins, sites en eau douce

Voix hors champ
Les agents d'application de la loi, en plus des employés du programme de santé du poisson et de la Direction générale de la gestion de l'aquaculture visitent jusqu'à trois piscicultures par jour; beaucoup de visites sont inattendues. Et l'on s'attend à ce que tout soit en ordre.

Vidéoclip de monsieur Ballard
Nous nous sommes rendus sur place et nous avons consulté tous les documents. Nous avons jeté un œil sur les inventaires et aujourd'hui, nous visitons les installations pour vérifier si les numéros de contrôle de l'inventaire des filets et du matériel correspondent aux documents consultés.

Nous avons fait une inspection visuelle du parc clos pour nous assurer que les filets sont tous tendus et que les bons systèmes de contrôle de prédateurs sont en place.

Ce que j'ai vu ici aujourd'hui est excellent.

Voix hors champ
Le programme régional de gestion de l'aquaculture de Pêches et Océans Canada a été élargi lorsqu'une décision de la Cour a ordonné que le contrôle des pêches soit transféré de la Colombie-Britannique au gouvernement fédéral en 2010.

Selon la Loi sur les pêches, la nouvelle Réglementation régissant l’aquaculture du Pacifique ont été élaborées pour s'assurer que l'industrie de l'aquaculture en Colombie-Britannique fonctionne de manière durable, dans le but de protéger l'environnement marin pour les générations futures.

Pour jouer son nouveau rôle, le Ministère a réuni les ressources nécessaires et une équipe pour patrouiller, protéger, surveiller et gérer l'industrie de l'aquaculture en Colombie-Britannique.

Vidéoclip du Dr Mark Sheppard, chef vétérinaire, programme de santé du poisson et de l'aquaculture, Pêches et Océans Canada
Nous commençons par nous rendre aux piscicultures qui ont un plan de gestion de la santé des poissons pour nous assurer que ces plans sont suivis.

Nous avons deux types de pêcheries sur place, l'une de poissons d'élevage et l'autre de poissons sauvages, et nous voulons nous assurer qu'elles ne se contaminent pas entre elles.

Voix hors champ
Après que l'équipe chargée de la santé des poissons a terminé ses collectes de données sur place et ses évaluations, certains poissons peuvent être rapportés au laboratoire protégé de Courtenay pour de plus amples examens et tests, au besoin.

Vidéoclip de Mark Sheppard
Notre but à tous, les pisciculteurs, les organismes de réglementation et bien sûr le public, est d'avoir des poissons propres, sains et en santé.

Voix hors champ
En plus des employés qui travaillent sur le terrain, une équipe spéciale de la Direction de la Gestion des ressources aquacoles consulte les intervenants, évalue les données de l'industrie et assure la liaison entre les ministères du gouvernement fédéral et provincial afin de coordonner l'évaluation des demandes de permis et les modifications.

Sur l'eau comme au laboratoire, l'équipe des actions sur l'environnement de l'aquaculture travaille fort. Ses membres voyagent également tout le long de la côte pour visiter les conchylicultures ainsi que les piscicultures terrestres, pendant que d'autres sont responsables d'effectuer les tests des fonds marins.
Robyn Pearce, Biologiste, Opérations environnementales de l'aquaculture, Pêches et Océans Canada
Nous installons le bossoir et la benne pour effectuer un échantillonnage benthique des sédiments des fonds marins.

Voix hors champ
De mai jusqu'à la fin de septembre, le groupe d'actions sur l'environnement visite activement les piscicultures et met à l'essai des fonds marins durs et des fonds meubles afin de mesurer tous les effets des piscicultures sur ces derniers.

Des seuils et des indicateurs ont été déterminés afin d'aider le personnel du gouvernement fédéral à évaluer les répercussions que chacune des piscicultures a sur son environnement. Par exemple, la mesure du sulfure dans un échantillon fournit un indicateur chimique des effets sur les sédiments sous les piscicultures. Si la teneur en sulfure est trop élevée, la matière organique ne se décompose pas et le site doit être laissé libre jusqu’à ce que la teneur soit jugée acceptable.

Vidéoclip de Robyn Pearce
Nous visons précisément la conformité des mesures aux conditions stipulées sur les permis pour poissons à nageoires.

Nous appliquons le règlement selon le niveau moyen de sulfure. Dès que nous recevons le sous-échantillon de sédiments, sur les lieux, nous mesurons la quantité de sulfure et prenons la mesure redox permettant d'estimer si la pisciculture respecte ou non les seuils.

Voix hors champ
La réglementation de l'industrie aquicole en C.-B. est une entreprise importante.

Pêches et Océans Canada possède les compétences nécessaires pour assumer ce rôle qui se résume à la gestion de l'industrie aquicole et de la pêche sauvage incluant la pêche commerciale, récréative et autochtone.

Cette perspective unique permet au Ministère d'adopter une approche coordonnée et équilibrée en matière de durabilité et d'intendance d'une des plus précieuses ressources du Canada. En Colombie-Britannique, la gestion et les conditions réglementaires mises en place assurent non seulement la réussite et la croissance de l’industrie de l’aquaculture, mais également la protection de nos ressources marines et des intérêts de la population canadienne.

Vidéoclip de Mark Sheppard
Nous voulons nous assurer que l'élevage est fait de manière durable et avec le minimum d'effet sur l'habitat environnant.

Voix hors champ
Pour en apprendre davantage, consultez le http://www.pac.dfo-mpo.gc.ca/aquaculture/index-fra.htm

Coast of Bays

La région de Coast of Bays est située sur la côte sud de Terre Neuve et Labrador, et couvre la côte nord de la baie Fortune, la baie d’Espoir et la péninsule Connaigre. La région compte une douzaine de collectivités, dont Pool’s Cove, St. Alban’s, Milltown, Belleoram, Harbour Breton, Conne River, Hermitage et Rencontre East. Ce ne sont que quelques unes des collectivités qui ont bénéficié de la croissance de l’industrie aquacole.

Gain Net : Une conchyliculture canadienne durable

Cette vidéo a été produite en 2006 par AquaNet, un réseau fédéral de recherche en aquaculture.

Lisez la transcription