Stratégie fédérale sur les aires marines protégées

Table des matières

Le cadre stratégique

But

Mettre sur pied un réseau d’aires marines protégées, créées et gérées selon un cadre de gestion intégrée des océans, qui contribue à la santé des océans et des milieux marins du Canada

Objectif 1 :

Établir une approche plus systématique de planification et de création des aires marines protégées.

Activités :
  • Établir ou formaliser des mécanismes de coopération interministérielle
  • En collaboration, élaborer et utiliser des lignes directrices et des outils décisionnels fondés sur la science en vue de répertorier et de choisir de nouvelles aires marines protégées, notamment :
    • Cibler et cartographier les sites importants du point de vue écologique et les aires représentatives candidates, dans le cadre d’initiatives de planification de gestion intégrée ou d’autres initiatives de planification stratégique;
    • Choisir les outils adéquats de conservation;
    • Définir les priorités en ce qui a trait à la mise sur pied du réseau d’aires marines protégées; et
    • Préparer des critères et des directives communs et chercher toutes les occasions qui permettront d’atteindre les multiples objectifs de conservation.
    • (Voir l’annexe 3 pour plus de détails.)
  • Collaborer afin d’encourager la participation d’autres gouvernements, des Autochtones et d’intervenants à la planification et à la création d’aires marines protégées :
  • Utiliser la planification de gestion intégrée comme principal mécanisme pour répertorier des sites, avec la participation des provinces et des territoires, de groupes autochtones, de comités et de conseils de gestion, et d’autres intervenants et parties intéressées.
  • Concevoir des mécanismes ou des procédures de collaboration avec d’autres gouvernements, p. ex. prioritairement, conclure la sous-entente Canada-Colombie-Britannique sur les aires marines protégées.

Objectif 2:

Accroître la collaboration en ce qui a trait à la gestion et à la surveillance des aires marines protégées.

Activivités :
  • Élaborer des approches de collaboration axées sur des sites précis :
  • Préparer des plans de gestion qui lient les objectifs associés aux aires marines protégées à d’autres objectifs de conservation (p. ex. espèces en péril, pêches, biodiversité, écosystèmes uniques);
  • Explorer des options de collaboration avec les peuples autochtones concernant les enjeux liés aux aires marines protégées;
  • Élaborer un programme axé sur la science et les connaissances écologiques traditionnelles; et
  • Concevoir des programmes publics communs d’éducation et de sensibilisation.
  • Conclure des ententes de collaboration pour la gestion d’aires marines protégées individuelles, notamment avec les groupes autochtones.
  • Collaborer afin de définir les cibles et les indicateurs (écologiques, socioéconomiques et gouvernementaux) qui serviront à évaluer l’efficacité des aires marines protégées et du réseau.
  • Mener des activités d’application de la loi conjointes ou complémentaires, si possible.

Objectif 3: 

Favoriser la sensibilisation, la compréhension et la participation des Canadien(ne)s à l’égard d’un réseau fédéral d’aires marines protégées.

Activités :
  • Mettre en place un programme de recherche consacré aux aires marines protégées (aspects de sciences naturelles et sociales).
  • Lancer un système Web géoréférencé de cartographie des aires marines protégées.
  • Préparer des outils publics de communication et de sensibilisation afin d’entraîner une meilleure conscientisation concernant les enjeux marins et d’accroître les connaissances des Canadien(ne)s sur les milieux marins.
  • Élaborer des définitions généralement admises des principaux concepts législatifs et politiques qu’ont en commun tous les programmes fédéraux sur les aires marines protégées (p. ex. utilisation écologiquement viable, gestion écosystémique, approche préventive).

Objectif 4:

Lier le réseau national d’aires marines protégées du Canada aux réseaux continentaux et mondiaux.

Activités :
  • Dans le cadre du Partenariat pour la sécurité et la prospérité, préparer un plan d’action régional sur les aires marines protégées avec les États-Unis et le Mexique, qui tiendra compte :
  • de considérations liées au réseau des aires protégées écologiques pour des espèces et des habitats sur chacune des côtes;
  • de priorités et d’ententes de collaboration avec la CCE de l’ALENA.
  • Partager le leadership et l’expérience du Canada avec la communauté internationale en ce qui a trait aux outils, techniques et approches qui permettent de respecter les engagements liés aux aires marines protégées à l’échelle mondiale ainsi que d’autres exigences liées aux aires marines protégées :
  • Conformément à la Convention sur la diversité biologique;
  • En collaboration avec le Conseil de l’Arctique et ses groupes de travail (dans le cadre d’un plan stratégique sur l’Arctique marin);
  • Conformément à l’engagement pris lors du SMDD qui vise à terminer un réseau représentatif d’ici 2012; et
  • Pour la conservation et la protection en haute mer.
Date de modification :