Gestion intégrée de la Baie Placentia, Terre-Neuve-et-Labrador

Introduction

La baie Placentia s'étend sur un axe nord-nord-est et s'ouvre sur l'océan Atlantique au sud-ouest. Elle sépare la péninsule d'Avalon à l'est de la péninsule de Burin à l'ouest. C'est une étendue d'eau vaste, profonde et libre de glace qui se prête aux allées et venues des navires à longueur d'année.

La baie Placentia offre un habitat à de nombreuses espèces de plantes, poissons, mammifères et oiseaux marins. Les pêches lucratives pratiquées traditionnellement dans la région ont permis aux localités de la côte et des îles de la baie de subvenir à leurs besoins. À l'heure actuelle, on compte autour de la baie 26 localités constituées et 30 autres non constituées, ainsi que 10 plus petits hameaux ayant une population moyenne d'environ 40 personnes. D'après les chiffres des recensements de 1991 et 1996, la population était alors de 30 562 et 28 817 habitants, respectivement.Footnote 11 En 2001, elle était tombée à 25 000 personnes environ.

La baie Placentia est une zone où l'aménagement côtier et le transport maritime sont en expansion. La croissance du secteur pétrolier et gazier à Terre-Neuve-et-Labrador en a fait la plus grande zone portuaire de manutention de produits pétroliers au Canada.Footnote 2

Date de modification :