Carrières dans la recherche scientifique

Note

Vous pouvez postuler pour des emplois à Pêches et Océans Canada au moyen d'un compte Emplois à la fonction publique.

Pêches et Océans Canada (MPO) offre des possibilités d'emplois stimulants dans plusieurs branches des sciences de notre Secteur des sciences des écosystèmes et des océans.

Les normes de qualification du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada pour chaque groupe professionnel décrivent les exigences minimales obligatoires. Cela inclut le niveau scolaire nécessaire pour travailler dans un groupe professionnel ou une classification des professions données. Par exemple :

  • chimiste
  • biologiste
  • chercheur
  • technicien
  • hydrographe

La plupart des postes à pourvoir dans le groupe technique et des sciences exigent un diplôme universitaire ou d'études collégiales. Certains postes peuvent également exiger :

  • une accréditation professionnelle, comme :
    • ingénieur professionnel (ing.)
    • science de laboratoire clinique (C.L.S.)
  • d'être membre d'un organisme de réglementation professionnel
  • d'avoir des compétences et de l'expérience en supervision et en gestion

Ces exigences précises seront décrites dans les avis de postes à pourvoir.

La structure du groupe professionnel montre la façon dont le travail est organisé dans l'administration publique centrale de la fonction publique fédérale. Il existe divers niveaux dans un groupe professionnel, comme :

  • BI-02
  • BI-03
  • BI-04
  • BI-05

Description des carrières en sciences

Voici quelques exemples d'emplois disponibles dans les sciences du MPO.

Chercheur ou chercheur scientifique (SERES)

Chercheur ou chercheur scientifique (SERES)

Les chercheurs sont issus de diverses disciplines scientifiques, comme : 

  • l'écologie
  • la physique
  • la biochimie
  • la géographie
  • la biologie marine
  • les mathématiques
  • les sciences halieutiques
  • la modélisation ou les statistiques
  • l'océanographie ou la limnologie chimique, biologique ou physique

Dans un milieu de travail dynamique et exigeant, ils : 

  • écrivent, examinent et publient des :
    • rapports
    • manuscrits
    • articles scientifiques
    • synthèses faisant autorité
  • donnent des avis scientifiques spécialisés et des recommandations
  • créent, planifient et mettent en œuvre des études scientifiques et des projets de recherches complexes
  • contribuent à la collecte, la synthèse et l'interprétation d'un vaste éventail de données complexes univariées ou multivariées
  • émettent des conclusions valables en respectant les nouvelles connaissances scientifiques issues de la participation aux activités suivantes :
    • analyse statistique des données de recherche
    • interprétation des constatations des recherches

Une carrière de scientifique ou de chercheur dans les organismes fédéraux pourrait vous intéresser si vous :

  • vous voyez un jour :
    • cartographier le plancher océanique
    • comprendre les effets des changements climatiques
    • surveiller et prévoir l'état de l'océan et des eaux douces
    • étudier les aspects suivants des espèces océaniques et d'eau douce :
      • l'écologie
      • la génétique
      • la physiologie
      • le comportement
  • pensez que la recherche scientifique constitue le pilier de la :
    • prise de décision éclairée
    • gestion de nos écosystèmes marins et d'eau douce
  • voulez en savoir plus sur les systèmes d'eau douce et les océans du Canada

Au Canada, le Secteur des sciences du MPO mène des recherches sur les :

  • océans
  • ressources marines
  • écosystèmes aquatiques

Nos recherches nous aident à comprendre comment ces écosystèmes :

  • fonctionnent
  • sont touchés par les activités humaines
  • réagissent aux perturbations comme la variabilité du climat

Pour un poste de chercheur, vous devrez posséder un doctorat dans une discipline scientifique spécialisée. Pour les postes de biologiste et en sciences physiques, vous devrez posséder un baccalauréat et une maîtrise.

Nous vous recommandons, pendant vos études postsecondaires, de :

  • vous inscrire à des stages
  • participer activement à des projets de recherche aquatique
  • trouver des emplois d'été dans les domaines scientifiques pertinents
Biologiste ou conseiller en sciences aquatiques (BI)

Biologiste ou conseiller en sciences aquatiques (BI)

Les biologistes et les conseillers en sciences aquatiques sont issus des disciplines scientifiques suivantes :

  • la biologie et l'écologie aquatique
  • l'océanographie physique, chimique et biologique

Dans un milieu de travail dynamique et exigeant, ils :

  • élaborent et négocient des :
    • partenariats
    • projets de collaboration
    • ententes de financement
  • consultent et communiquent avec :
    • le secteur privé
    • d'autres scientifiques
    • le milieu universitaire
    • les groupes autochtones
    • les groupes environnementaux
    • des gestionnaires de programme
    • des gestionnaires des ressources
    • des organisations internationales
    • des organismes provinciaux et territoriaux
    • d'autres organismes de réglementation fédéraux
  • gèrent et mènent des études multidisciplinaires, entre autres :
    • en mer
    • sur le terrain
    • en laboratoire
  • fournissent des renseignements et des avis scientifiques faisant autorité
  • recommandent des stratégies, des normes et des méthodes à l'appui des :
    • écosystèmes sains et productifs
    • pêches et une aquaculture durables
  • effectuent des évaluations de la qualité et des analyses statistiques de données scientifiques complexes
Chimiste en sciences aquatiques (CH)

Chimiste en sciences aquatiques (CH)

Les chimistes en sciences aquatiques sont issus :

  • de la chimie aquatique
  • de la science de l'environnement
  • des domaines des sciences halieutiques et aquatiques

Dans un milieu de travail dynamique et exigeant, ils :

  • élaborent et mettent à l'essai de :
    • nouvelles méthodes d'essais
    • l'équipement et des instruments pour la collecte, la mesure et l'analyse d'échantillons chimiques et de phénomènes environnementaux
  • effectuent des évaluations de la qualité et des analyses statistiques de données scientifiques complexes
  • rédigent, examinent et publient des documents de chimie analytique traitant de sciences aquatiques, dont des :
    • rapports
    • articles scientifiques
    • synthèses faisant autorité
Spécialiste des sciences physiques (PC)

Spécialiste des sciences physiques (PC)

Les spécialistes des sciences physiques sont issus de diverses disciplines scientifiques, comme : 

  • les sciences physiques, environnementales ou géospatiales
  • de disciplines scientifiques connexes, comme :
    • la géographie
    • l'ichtyobiologie
    • la télédétection et la météorologie
    • l'océanographie chimique, géologique et biologique

Dans un milieu de travail dynamique et exigeant, ils :

  • encouragent la coopération scientifique et l'élaboration de :
    • lois
    • politiques
    • règlements
    • normes en matière de ressources
  • appuient les initiatives dans le domaine des sciences aquatiques et physiques ou environnementales
  • organisent, entreprennent ou participent à des activités prévues en mer, sur le terrain ou en laboratoire
  • participent à l'élaboration de renseignements et d'avis scientifiques à l'intention des clients, y compris la préparation de :
    • publications
    • produits de données
    • rapports scientifiques
  • contribuent et participent à la préparation de documents sur les sciences aquatiques physiques ou environnementales comme des :
    • rapports
    • articles scientifiques
  • appuient la conservation des pêches et des océans en présidant ou en participant à des conférences, à des comités et à des groupes de travail qui sont :
    • ministériels
    • interministériels
    • régionaux
    • nationaux
    • internationaux
Technicien en sciences aquatiques ou de recherche (EG)

Technicien en sciences aquatiques ou de recherche (EG)

Vous pourriez être intéressé par un poste de technicien en sciences aquatiques ou de recherche au MPO si vous aimez :

  • voyager pour étudier des espèces aquatiques
  • l'idée de travailler dans un laboratoire ou dans une station expérimentale

Le technicien en sciences aquatiques ou de recherche effectue les tâches comme :

  • l'analyse des données
  • la communication de renseignements :
    • au public
    • aux membres de l'équipe de recherche
  • la collecte de données de laboratoires et du terrain

Les techniciens en sciences aquatiques ou de recherche ont un parcours en sciences aquatiques. Au laboratoire, ils ont de l'expertise dans l'application et les procédures respectant :

  • l'équipement
  • les protocoles
  • les instruments
  • les méthodologies
  • les normes et les stratégies

Sur le terrain ou en laboratoire, ils ont de l'expérience avec les échantillons ou les données comme :

  • l'analyse
  • la collecte
  • la consignation
  • la conservation
  • l'échantillonnage
  • la transformation
  • le contrôle de la qualité

Dans un milieu de travail dynamique et exigeant, ils :

  • utilisent diverses applications logicielles pour :
    • produire des rapports sommaires
    • procéder à des analyses statistiques et préliminaires des données
  • gèrent les données et les renseignements en format électronique, entre autres :
    • la saisie
    • la maintenance
    • la récapitulation
    • les données et les renseignements doivent être fournis aux gestionnaires et aux chercheurs au besoin
  • font la maintenance de bases de données, la validation, la saisie et la manipulation de données
  • manipulent de l'équipement et des instruments sur le terrain et en laboratoire, entre autres :
    • l'étalonnage
    • l'exploitation
    • la mise à l'essai
    • la maintenance
  • travaillent avec des échantillons et des données sur le terrain ou en laboratoire, en effectuant entre autres :
    • l'interprétation d'avis techniques et donner ces avis
    • la collecte, le traitement, la validation et l'analyse
    • la coordination de la récupération des données et des échantillons provenant de différents projets et sources
  • préparent et mènent les activités suivantes liées aux sciences aquatiques et au travail sur le terrain et en laboratoire les :
    • études
    • projets
    • processus
  • assurent la collecte, la préservation, le traitement et l'analyse des éléments biologiques, chimiques ou physiques comme les :
    • données
    • échantillons
    • renseignements

Puisqu'il recueille des données, le technicien peut :

  • se joindre à une mission en mer pour :
    • aider à la collecte de données océanographiques
    • recueillir des données provenant de capteurs autonomes
    • étiqueter des mammifères marins et étudier leur comportement
    • participer aux travaux d'évaluation des stocks de poissons ou de mollusques et crustacés
  • travailler en étroite collaboration avec les pêcheurs commerciaux afin de développer une connaissance précise des espèces étudiées

Sur le terrain, un technicien pourrait avoir la possibilité de recueillir des échantillons scientifiques en se déplaçant par :

  • navires
  • aéronefs
  • petites embarcations

Un technicien peut également se concentrer sur des tâches de recherche en laboratoire, comme :

  • mesurer les échantillons prélevés sur le terrain
  • étudier la génétique de la population de l'espèce
  • mesurer le comportement et la physiologie des poissons
  • évaluer la composition chimique des échantillons prélevés sur le terrain

À titre d'analyste des données, vous pourriez devoir :

  • manipuler et traiter des échantillons prélevés sur le terrain au retour dans les laboratoires du MPO
  • fournir des renseignements importants que les scientifiques de recherche utilisent pour tirer des conclusions à partir de données :
    • colligées
    • compilées
    • analysées
    • résumées

Les techniciens mettent en action les plans des chercheurs. Ils ont la responsabilité de recueillir les données et d'effectuer les analyses préliminaires dont dépendent les scientifiques. Les scientifiques supervisent les techniciens, mais les techniciens travaillent fréquemment pendant la collecte et l'analyse des données scientifiques.

Pour devenir technicien en recherche, vous devez être titulaire d'un baccalauréat ès sciences. Il est recommandé de se spécialiser dans les domaines comme :

  • la chimie
  • la biologie
  • la physique
  • les mathématiques
  • la science informatique liée aux océans et aux systèmes d'eau douce

Pendant vos études de premier cycle, il serait également avantageux d'effectuer des stages et d'acquérir de l'expérience dans un projet de recherche.

Date de modification :