Science des écosystèmes aquatiques

Les sciences des écosystèmes appuient la gestion intégrée des diverses activités humaines qui ont lieu dans une même région, notamment la pêche, l'aquaculture, le transport et l'exploration pétrolière et gazière.

La recherche et les avis scientifiques fondés sur les écosystèmes offrent aux décideurs qui assurent la gestion des pêches, de l'aquaculture, de l'habitat du poisson, des ressources océaniques et du rétablissement des espèces en péril un accès à des preuves scientifiques et à des outils en vue d'aider à mieux gérer et comprendre les interactions entre ces activités, ainsi que leur incidence sur les écosystèmes aquatiques. 

Comme l'ont fait d'autres nations, le Canada a tenté pendant plusieurs années de gérer les activités liées aux pêches et aux océans au cas par cas. Ainsi, les recherches scientifiques effectuées se sont penchées principalement sur la cible des activités humaines (p. ex., une pêche commerciale particulière). Conformément aux progrès internationaux dans le domaine de la gestion intégrée des ressources aquatiques, Pêches et Océans Canada prévoit passer à une gestion axée sur une approche écosystémique.  Le Cadre scientifique pour l'avenir décrit l'approche du Ministère par rapport aux sciences aquatiques en fonction d'un cadre écosystémique.  

En vue de fournir des renseignements aux décideurs, le personnel entreprend des travaux liés aux sciences environnementales afin de comprendre le fonctionnement des écosystèmes marins et d'eau douce, et l'incidence que peuvent avoir les activités humaines sur ceux-ci. Les centres d'expertise (CE) multidisciplinaires ont également été mis sur pied afin d'aborder plusieurs questions prioritaires liées aux écosystèmes et aux travaux scientifiques à l'appui de la réglementation.

Il est possible de chercher les projets par titre, tableau (voir la liste ci­dessous), emplacement, mots clés et nom de l'enquêteur principal.

Voici les objectifs du Ministère en matière de travaux scientifiques requis pour la mise en œuvre d'une approche écosystémique de la gestion :

  • La recherche doit mener à l'approfondissement des connaissances sur les principales relations écosystémiques et leurs liens avec les activités humaines.
  • La recherche doit s'appliquer, de façon générale, à toutes les responsabilités ministérielles.
  • La surveillance et la gestion de l'information et des données devraient permettre la production de produits et services axés sur les écosystèmes utiles pour tous les secteurs ministériels.
  • Les avis scientifiques devraient être fournis dans une perspective écosystémique en plus d'être intégrés à l'ensemble des secteurs clients.

Types de recherche financés par le Programme stratégique de recherche et d'avis fondés sur l'écosystème (PSRAFE)

Date de modification :