Le fondule rayé

Fundulus notatus

Statut LEP
Aucun statut
AS
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut LEP

  • Aucun statut AS
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP
Statut COSEPAC
Non en péril
NP
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut COSEPAC

  • Non en péril NP
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP

Cette espèce a été définie comme étant préoccupante par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC). Elle est inscrite sur la liste des espèces en péril de la Loi sur les espèces en péril (LEP) du gouvernement fédéral. En vertu de la LEP, un plan de gestion a été élaboré pour cette espèce. Cette espèce bénéficie également de la protection générale accordée par les dispositions de la Loi sur les pêches visant la protection de l'habitat.

Description générale

Le fondule rayé (Fundulus notatus) est un membre de la famille des cyprinodontidés (Cyprinodontidae) et il présente les caractéristiques suivantes :

  • Corps allongé, petite bouche tournée vers le haut et grands yeux;
  • Petit, atteint normalement une longueur d’environ 5 à 7 cm;
  • Dessus de la tête plat;
  • Nageoire caudale arrondie;
  • Grandes écailles rondes sur le dessus de la tête, les joues et les opercules;
  • Bande horizontale noire frappante s’étendant du museau à la queue;
  • Tache opalescente sur le dessus de la tête des exemplaires vivants

Répartition

Le fondule rayé se trouve dans le centre des États-Unis, depuis les États du golfe au nord jusqu’aux Grands lacs inférieurs. Au Canada, on ne le retrouve que dans le sud-ouest de l’Ontario dans la rivière Sydenham et les ruisseaux connexes.

Habitat et cycle biologique

Cette espèce fréquente les ruisseaux et rivières au débit lent. Elle utilise les plantes aquatiques flottantes et la végétation terrestre basse en surplomb comme abri. Cette espèce semble tolérer, voire préférer, les eaux turbides. Durant l’été, les femelles pondent de 20 à 30 oeufs que les mâles fixent un à un aux plantes aquatiques.

Régime alimentaire

Le fondule rayé se nourrit spécialement d’insectes en surface. Sa petite bouche tournée vers le haut l’aide à attraper des insectes adultes sur la surface de l’eau ou juste au-dessus de celle-ci.

Menaces

L’espèce a été découverte pour la première fois en Ontario en 1972 et a peut-être toujours été rare ici. Dans d’autres parties de son aire de répartition, la perte de structure des rives due au bétail et la perte de végétation dans les cours d’eau et riveraine sont des causes importantes du déclin de l’espèce, mais il n’existe aucune preuve réelle de sa diminution en Ontario.

Espèces similaires

Le fondule barré (Fundulus diaphanus) possède de 40 à 55 écailles sur le flanc au lieu de 32 à 35, et il arbore des barres verticales noires au lieu d’une bande horizontale.

Source des textes : McAllister 1987b.

Pour un complément d’information, consultez le Profil de Registre public des espèces en péril (LEP).

Le fondule rayé

Fondule rayé (Fundulus notatus) (© J. R. Tomelleri)

Fundulus notatus - © J. R. Tomelleri

Nom scientifique : Fundulus notatus
Statut selon la LEP Préoccupante (juin 2003)
Statut selon COSEPAC: Préoccupante, (mai 2001; mai 2012)
Région : Ontario

Répartition du fondule rayé telle que décrite dans le paragraphe suivant

Répartition du fondule rayé

Le saviez-vous?

Le Fondule rayé vit au maximum deux ou trois ans. L’espèce est un mangeur opportuniste qui se nourrit principalement d’insectes terrestres, mais aussi de larves d’insectes aquatiques, de mollusques, d’araignées et de microcrustacés.

Information connexe