Chabot de la chaîne côtière (population Cultus)

Cottus aleuticus

Statut LEP
Aucun statut
AS
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut LEP

  • Aucun statut AS
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP
Statut COSEPAC
Non en péril
NP
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut COSEPAC

  • Non en péril NP
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP

Description

Le chabot de la chaîne côtière (population Cultus), aussi appelé « chabot pygmée », est vraisemblablement une espèce postglaciaire ayant évolué à partir du chabot de la chaîne côtière. Le lac Cultus est devenu accessible à la colonisation par les poissons il y a seulement 8 000 ou 10 000 ans. Le chabot pygmée représente donc un exemple d'évolution rapide et possiblement toujours en cours. L'espèce revêt un intérêt particulier, des formes semblables ayant également évolué dans deux lacs de l'État de Washington.

Le chabot pygmée est un petit poisson dont la longueur maximale peut atteindre 50 millimètres. Le dos est brun ou gris avec des taches foncées, tandis que le dessous est presque blanc. Les mâles en frai sont plus foncés et affichent une bande orange sur la première nageoire dorsale. Entre deux et quatre taches en forme de selle se trouvent sous la deuxième nageoire dorsale. Les nageoires des adultes sont pigmentées, présentant habituellement des motifs sous forme de barres.

L'espèce diffère des autres chabots de la chaîne côtière, sur le plan morphologique comme sur le plan écologique. Plus particulièrement, les poissons sont plus petits, conservent certains comportements des larves et vivent dans des habitats en eau libre.

Habitat

Ce petit poisson ne se trouve que dans le lac Cultus, en Colombie-Britannique. Le lac Cultus est un lac montagneux situé à faible altitude et qui se déverse dans la rivière Vedder, un affluent du bas Fraser. D'une profondeur de 41,8 mètres, sa superficie est de 16,3 kilomètres carrés.

Le chabot pygmée ne vit que dans l'habitat extracôtier du lac Cultus. Le frai de l'espèce n'a jamais été directement observé. On croit qu'il a lieu dans les eaux les plus profondes du lac ou sur les hauts-fonds à proximité de l'embouchure des ruisseaux. Les chabots pygmées adultes conservent le comportement des larves qui consiste à migrer vers les eaux superficielles la nuit.

Menaces

La répartition limitée de l'espèce la rend vulnérable aux menaces. Toute modifiction de l'écosystème du lac Cultus pourrait constituer une menace pour celle-ci. Parmi les menaces pesant sur l'espèce à l'échelle locale, notons les espèces envahissantes, les tendances changeantes dans les populations de prédateurs et de compétiteurs, la qualité et l'utilisation de l'eau, les activités récréatives aquatiques, ainsi que l'utilisation des terres. Des espèces envahissantes pourraient constituer une menace pour le chabot pygmée en raison de la compétition pour la nourriture, la prédation directe ou la modification de son habitat. L'espèce est la proie de plusieurs autres poissons vivant dans le lac. On craint que les taux de prédation soient modifiés en raison de l'empoissonnement et de la mise en valeur des stocks. Un empoissonnement pourrait engendrer une prédation ou une compétition accrues, selon l'espèce concernée. La pollution attribuable aux activités récréatives et à l'utilisation des terres est également préoccupante pour l'espèce. Ces activités peuvent causer une dégradation de la qualité de l'eau et de l'habitat aquatique.

Les changements climatiques et ses effets sur les précipitations, le débit d'eau et la température peuvent également constituer une menace pour le chabot pygmée.

Renseignements supplémentaires

Le chabot pygmée du lac Cultus a été désigné comme espèce menacée par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) en 2000, puis a été inscrit à l'annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril en juin 2003. En 2010, son statut a été réévalué et confirmé. Un programme de rétablissement et un plan d'action ont été élaborés pour cette espèce. Ces documents présentent des manières de soutenir la population de chabot pygmée à l'état sauvage.

Des études ont été menées pour enrichir les connaissances actuelles sur l'utilisation de l'habitat, les stades biologiques et l'abondance de l'espèce. Différentes activités éducatives de sensibilisation environnementale du public au sujet du lac Cultus ont probablement également profité à l'espèce.

Cette espèce est protégée en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP). De plus amples renseignements sur la LEP, y compris comment elle protège chaque espèce, sont disponibles dans le Registre public des espèces en péril.

Pour savoir si cette espèce est protégée par des lois provinciales ou territoriales, consultez les sites Web des provinces et des territoires.

Chabot de la chaîne côtière (population Cultus)

Chabot pygmée

Crédit photo : Michel Joseph

Nom scientifique : Cottus aleuticus
Désignation LEP : Menacée
Désignation COSEPAC : Menacée
Région : Colombie-Britannique

Carte de la région

Carte de la région, Colombie britannique

Le saviez-vous?

Le chabot pygmée revêt également un grand intérêt pour les scientifiques. Un poisson semblable vivant dans le lac Washington pourrait indiquer un cas d’évolution parallèle.

Renseignements connexes