Saumon sockeye (population Cultus)

Oncorhynchus nerka

Statut LEP
Aucun statut
AS
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut LEP

  • Aucun statut AS
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP
Statut COSEPAC
Non en péril
NP
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut COSEPAC

  • Non en péril NP
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP

Coup d'œil

Le saumon sockeye du lac Cultus est un poisson anadrome — en ce sens que c’est un poisson qui passe une partie de sa vie en eau douce avant de migrer vers l’océan. Au cours des 12 dernières années, la population de saumon Cultus a chuté de 51 pour cent. On croit que les raisons du déclin de cette population sont attribuables à la pêche, aux faibles chances de survie en mer et, depuis 1995, à la mort d’un grand nombre de poisson avant le frai. Les perturbations de l’habitat peuvent également avoir joué un rôle dans le déclin.

Au sujet du saumon sockeye du lac Cultus

Contrairement à plusieurs autres saumons, le saumon sockeye du lac Cultus ne fraie pas avant novembre ou décembre. Le poisson passe les deux premières années de sa vie en eau douce avant de migrer vers la mer. Le saumon passe deux autres années dans l’océan avant de revenir au lac Cultus pour frayer. Le saumon sockeye se nourrit de plancton, filtrant les minuscules organismes à travers ses branchies qui sont très peu espacées.

Comment reconnaître un saumon sockeye du lac Cultus

Le saumon sockeye adulte vivant dans l’eau salée a généralement un dos bleuâtre et des côtés argentés. Quand le saumon sockeye fraie, son corps devient habituellement d’un rouge vif et sa tête prend une couleur verte. Néanmoins, il n’est pas possible d’identifier un saumon sockeye du lac Cultus par son aspect extérieur seulement. On doit avoir recours à des tests génétiques pour différencier le saumon sockeye du lac Cultus des autres saumons sockeyes.

Son habitat

Le lac Cultus est situé au sud-ouest de la Colombie-Britannique dans la partie est de la vallée du Fraser, au sud-ouest de Chilliwack. Le lac est à 112 km en amont à partir du détroit de Georgie. Le saumon vit et se reproduit dans le lac et migre vers l’océan par la rivière Fraser et le détroit de Georgie.

Pourquoi le saumon sockeye du lac Cultus est-il en péril?

Le saumon sockeye du lac Cultus est menacé d’être capturé involontairement lors de la pêche du saumon sockeye de stocks mixtes et par diverses répercussions négatives sur l’habitat du lac, comme la propagation du myriophylle en épi, l’aménagement du terrain, la pollution de l’eau et l’utilisation récréative. Au cours des dernières années, le saumon sockeye du lac Cultus a connu un taux de mortalité élevé de ses pré-géniteurs comme d’autres stocks de saumon sockeye du Fraser pour des durées similaires. Le taux élevé de mortalité du saumon avant le frai est associé aux infestations de Parvicapsula minibicornis, un parasite qui s’attaque au rein et aux branchies du saumon.

Ce qui est fait

Le saumon sockeye du lac Cultus a été désigné en voie de disparition par le COSEPAC. En janvier 2005, une décision finale a été prise par le gouvernement du Canada de ne pas ajouter le saumon sockeye du lac Cultus à la liste de la Loi sur les espèces en péril (LEP) en raison des répercussions socio-économiques importantes que cette décision pourrait avoir sur les pêcheurs du saumon et sur les collectivités côtières.

Depuis 1998, Pêches et Océans Canada a mis en place des mesures de conservation visant à protéger les saumons rouges de montaison tardive (y compris les saumons rouges du lac Cultus). Avec l’aide d’un certain nombre de partenaires, des mesures supplémentaires seront mises en oeuvre pour mieux protéger ces populations.

Programme de maintien en captivité

Le sockeye du lac Cultus est présentement élevé dans des installations de mise en valeur de la vallée du bas Fraser et sur l’île de Vancouver. Ce projet a démarré en 2000 et devrait continuer jusqu’en 2007. L’objectif est d’élever chaque année en captivité 500 spécimens matures. Les alevins obtenus en surplus sont lâchés lors de leur premier automne ou à l’état de saumoneaux, lors de leur second printemps. Le projet vise à augmenter le taux de survie de la population.

Élimination des prédateurs

Les cyprinoïdes d'Oregon adultes, qui s’attaquent aux alevins de saumons, sont abondantes dans le lac Cultus. L’élimination de ces prédateurs a été effectuée en deux occasions dans le passé. L’évaluation de ces mesures a indiqué qu’elles étaient susceptibles d’augmenter la survie des alevins de saumons rouges et pourrait avoir des avantages à long terme si on tient soigneusement compte du contrôle des structures de la population. Jusqu’à présent, le projet a étudié l’information sur les conséquences de l’élimination des prédateurs du lac Cultus, les méthodes d’identification des méthodes appropriées (p. ex. les techniques et les périodes pour le faire) l’estimation de la taille des populations des cyprinoïdes d'Oregon et leur retrait pendant la saison du frai. Des analyses continues des résultats, incluant un modèle d’aide pour analyser les conséquences possibles du programme de retrait sur la survie du saumon, seront effectuées pendant la durée du programme.

L’amélioration de la survie en eau douce des saumoneaux est un élément critique du rétablissement de l’espèce, en particulier pour les saumons nés dans les années de génération, où le nombre des naissances devrait être très faible comme en 2004 et 2005.

Élimination de l’herbe à dinde

Les travaux de restauration de l’habitat consistent à éliminer le myriophylle en épi (une variété commune d’herbe à dinde qui offre un habitat pour les prédateurs du Saumon rouge) dans le lac Cultus. L’élimination de l’herbe à dinde a été menée à bien dans le passé, principalement dans le cadre du contrôle des plantes nuisibles exotiques. L’herbe à dinde est une espèce envahissante. Son élimination aura comme conséquence d’exposer les jeunes cyprinoïdes d’Oregon à la prédation par leurs congénères adultes et les frayères à saumon seront débarrassées de cette herbe.

Évaluation des saumoneaux

Le saumon sockeye du lac Cultus a été l’objet de recherches scientifiques détaillées plus fréquentes que n’importe quelle autre espèce de saumon en Colombie-Britannique; des travaux d’évaluation des populations de l’état des jeunes saumons du lac Cultus sont effectuées pour déterminer l’abondance, les mœurs et les caractéristiques biologiques des saumoneaux du lac Cultus lors de leur migration qui les amène à passer par la grille de comptage de la rivière Sweltzer. Les saumoneaux en migration y sont comptés et échantillonnés pendant toute la période de migration afin d’évaluer la productivité des saumons sauvages et la part des alevins lâchés (marqués). Les données recueillies permettront de mieux évaluer les activités de mise en valeur et de déterminer si des mesures supplémentaires devraient être appliquées dans le milieu dulcicole pour faciliter le rétablissement de ce stock en danger.

Évaluation de la survie des adultes en pleine mer et de la voie de migration

Un projet de collaboration avec le Pacific Ocean Shelf (POST) vise à fournir toute une variété d’informations sur la migration marine précoce et la distribution des jeunes saumons rouges.

Les saumoneaux Canadiennes travaillent ensemble à l’élimination des menaces. Renseignez-vous sur le saumon sockeye du lac Cultus et soyez conscients des menaces crées par l’activité humaine. Faites votre possible pour éliminer ces menaces et mieux protéger l’habitat essentiel du saumon sockeye du lac Cultus. Participez en joignant le Programme d’intendance de l’habitat pour les espèces en péril ou un autre organisme de conservation sont marqués en utilisant la technologie POST et relâchés en pleine mer. Les marques sont conçues et programmés pour demeurer actifs pour l’été qu’ils ont été installés pour qu’on connaisse la voie de migration du saumoneau. Les marquages sont désactivés pour préserver les piles jusqu’à la saison et l’année prévues de leur retour au cours de laquelle ils seront réactivés alors que les saumons reviennent en tant qu’adultes. Chaque poisson qui revient devrait fournir des données sur ses déplacements en mer et le retour de sa migration.

Que pouvez-vous faire?

Le saumon sockeye du lac Cultus obtiendra la protection dont l’espèce a besoin seulement si tous les Canadiens et Canadiennes travaillent ensemble à l’élimination des menaces. Renseignez-vous sur le saumon sockeye du lac Cultus et soyez conscients des menaces crées par l’activité humaine. Faites votre possible pour éliminer ces menaces et mieux protéger l’habitat essentiel du saumon sockeye du lac Cultus. Participez en joignant le Programme d’intendance de l’habitat pour les espèces en péril ou un autre organisme de conservation.

Profil du Registre public des espèces en péril (LEP).

Saumon sockeye (population Cultus)

Saumon sockeye du lac Cultus

Saumon sockeye du lac Cultus

Nom scientifique : Oncorhynchus nerka
Taxonomie : Poisson (eau douce)
Statut LEP : Aucun statut
Statut COSEPAC : En voie de disparition
Région : Colombie-Britannique, océan Pacifique

  • saumon sockeye du lac Cultus

    Pêches et Océans Canada

  • saumon sockeye du lac Cultus

    Jeremy Sarrow, © California Academy of Sciences

  • saumon sockeye du lac Cultus

    Saumon sockeye mâle et femelle, U.S. Fish and Wildlife Service

  • saumon sockeye du lac Cultus

    Saumons sockeye frayants qui nagent avec une truite, U.S. Fish and Wildlife Service

Le saviez-vous?

Le saumon sockeye du lac Cultus est une des rares populations de saumon à frayer dans un lac plutôt que dans un ruisseau ou une rivière. Comme tout sockeye, le saumon du lac Cultus meurt après le frai.