Aiguillat commun du Pacifique Nord

Squalus suckleyi

Statut LEP
Aucun statut
AS
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut LEP

  • Aucun statut AS
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP
Statut COSEPAC
Non en péril
NP
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut COSEPAC

  • Non en péril NP
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP

Description

L'aiguillat commun du Pacifique Nord (Squalus suckleyi) est un petit requin facile à identifier grâce aux épines qui précèdent ses deux nageoires dorsales. Il est généralement de couleur grise ou brunâtre, avec des taches blanches irrégulières sur les flancs et le dos. Après la période de gestation la plus longue connue chez les vertébrés (de 18 à 24 mois), la femelle donne en moyenne naissance à six « chiots » pendant l'hiver. Les femelles sont matures vers 35 ans et la durée de génération est estimée à 51 ans.

Habitat

L'aiguillat commun vit sur le plateau continental, de la zone intertidale à la pente du plateau continental, dans des eaux tempérées et boréales. Les eaux au large de la Colombie-Britannique constituent une grande partie de l'aire de répartition principale de l'aiguillat commun dans le nord-est du Pacifique. Le détroit de Georgie, la côte ouest de l'île de Vancouver et le détroit d'Hécate abritent des concentrations de l'espèce. La recherche a montré une certaine ségrégation en fonction de la taille et du sexe, qui reflète peut-être des préférences en matière d'habitat; on note également une variation saisonnière de l'aire de répartition qui pourrait, elle, traduire une préférence de température. L'habitat ne semble pas jouer un rôle direct dans les tendances des populations.

Menaces

Tant à l'échelle planétaire qu'au Canada, la surpêche est considérée comme la seule menace imminente pesant sur l'aiguillat commun au niveau de la population. Les caractéristiques du cycle biologique de l'aiguillat commun (longue gestation, croissance lente, maturité tardive, faible taux de croissance des populations dans des conditions idéales, faible taux de fécondité, grande longévité et regroupements séparés en fonction du sexe et de la taille) le rendent particulièrement vulnérable à la surpêche.

Renseignements supplémentaires

L'aiguillat commun joue un rôle important dans les systèmes naturels et anthropiques. L'espèce a été pêchée pour plus de raisons que toutes les autres espèces de poisson au Canada. On en tire des huiles qui servaient pour les lubrifiants industriels ou pour l'éclairage ou dont on extrayait la vitamine A; sa chair est utilisée dans des engrais ou pour la consommation humaine ou animale; ses nageoires sont recherchées par le commerce international des ailerons de requin; de plus, il a fait l'objet de programmes d'éradication directs en raison des « nuisances » qu'il occasionne aux pêches commerciales.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le Registre public des espèces en péril.

Aiguillat commun du Pacifique Nord

Aiguillat commun du Pacifique Nord

Crédit de l'illustration : Jennifer Stone

Nom scientifique : Squalus suckleyi
Statut selon la LEP : Aucun statut
Statut selon le COSEPAC : Espèce préoccupante (novembre 2011)
Régions : Colombie-Britannique, océan Pacifique

Renseignements connexes