Épinoche à trois épines limnétique du lac Enos

Gasterosteus aculeatus

Statut LEP
Aucun statut
AS
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut LEP

  • Aucun statut AS
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP
Statut COSEPAC
Non en péril
NP
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut COSEPAC

  • Non en péril NP
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP

Description

L'épinoche à trois épines benthique et l'épinoche à trois épines limnétique du lac Enos (Gasterosteus aculeatus) comptent parmi plusieurs paires d'espèces d'épinoches uniques vivant en sympatrie. Deux espèces sont dites sympatriques lorsqu'elles vivent sur un même territoire et ont toutes deux évolué parallèlement à partir d'un ancêtre commun. Les deux espèces d'épinoches du lac Enos descendent de l'épinoche à trois épines marine, et comme elles vivent dans des habitats différents, elles ont évolué en deux espèces distinctes. L'espèce benthique vit près des côtes, tandis que l'espèce limnétique préfère les eaux libres. On croit que leur différenciation par rapport à leur ancêtre commun se serait produite en raison de la compétition et de la prédation limitées dans leur habitat après la dernière glaciation.

Des modifications de l'habitat ou de l'environnement peuvent perturber les structures délimiftant les zones de frai d'une paire d'espèces et entraîner leur fusion en une seule population hybride. Une telle population hybride est parfois appelée un « essaim hybride ». Les études morphologiques et génétiques effectuées dans le lac Enos laissent entendre que les épinoches benthiques et limnétiques ne constituent plus des espèces distinctes. À la fin des années 1990, les deux espèces ont fusionné, se transformant en une seule population hybride, en raison des changements à leur habitat survenus après une invasion d'écrevisses de Californie (Pacifastacus leniusculus).

L'épinoche à trois épines limnétique du lac Enos était un petit poisson élancé au ventre clair et aux côtés argentés. Elle était généralement plus petite que l'espèce benthique. Pendant la saison du frai, la gorge du mâle devenait rouge et leur dos bleu. L'épinoche limnétique du lac Enos était plus fortement cuirassée que l'espèce benthique, et comportait un plus grand nombre de rayons osseux dans sa nageoire anale et de plus de branchiospines.

Habitat

La paire d'espèces d'épinoches du lac Enos ne se trouve que dans ce lac situé sur l'île de Vancouver, en Colombie-Britannique, au Canada. Il s'agit d'un petit lac côtier s'étendant sur 17,6 hectares. Sa profondeur maximale est de 11 mètres et aucun cours d'eau permanent ne s'y déverse. Un émissaire draine le lac vers le nord-ouest pendant la saison des pluies.

L'épinoche limnétique du lac Enos vivait principalement en eaux libres. Les deux espèces nidifiaient dans les eaux peu profondes près des plages. Toutefois, l'espèce limnétique préférait frayer dans des zones plus libres que l'espèce benthique. Les épinoches limnétiques avaient également besoin de lumière pour reconnaître leurs partenaires. Lorsqu'ils quittaient le nid, les alevins limnétiques gagnaient les zones végétalisées près des côtes en quête de nourriture et de protection, pour se déplacer finalement au large, vers les eaux libres. L'espèce limnétique et l'espèce benthique migraient vers des habitats aux eaux plus profondes pour hiverner.

Après l'introduction de l'écrevisse de Californie, l'habitat côtier a considérablement changé, cet animal envahissant ayant fait disparaître presque toute la végétation aquatique. Cette modification a eu des effets considérables sur les structures délimitant les zones de frai des espèces benthique et limnétique, et a précipité la fusion de la paire en une seule population hybride.

Menaces

L'écrevisse de Californie s'est installée dans le lac Enos dans les années 1990. À la suite de son invasion, la végétation aquatique a disparu du lac et le nombre d'hybrides benthiques-limnétiques a commencé à augmenter. La paire d'espèces n'existe plus que sous la forme d'une population hybride unique. L'écrevisse de Californie peut avoir nui à la paire d'espèces d'épinoches du lac Enos en modifiant la végétation de son habitat, en la forçant à se déplacer de son habitat de nidification, ainsi que par la prédation et la compétition.

Les menaces actuelles pesant sur l'épinoche benthique et l'épinoche limnétique comprennent d'autres espèces envahissantes, ainsi que l'utilisation de l'eau et des terres. L'introduction d'autres espèces est également possible. Par exemple, la barbotte brune (Ameiurus nebulosus),les achigans à grande et à petite bouche (Micropterus salmoides et M. dolomieu), le crapet-soleil (Lepomis gibbosus) et la perchaude (Perca flavescens), pourraient être introduits par les pêcheurs et d'autres membres du public. Dans la plupart des régions de la Colombie-Britannique, la probabilité que des espèces envahissantes s'établissent dans un milieu après y avoir été relâchées est élevée ou très élevée.

Les permis d'utilisation de l'eau existants permettent le stockage et la dérivation de l'eau depuis le lac Enos. Ils ont causé l'augmentation des niveaux du lac en raison de la présence d'un barrage à l'émissaire et de l'augmentation des abaissements annuels des niveaux d'eau. Cette situation pourrait menacer l'espèce en réduisant les habitats de frai et d'alimentation. De plus, le bassin hydrographique du lac Enos fait actuellement l'objet d'aménagements à des fins résidentielles. L'augmentation de la sédimentation et la perte d'habitats riverains associées à ces aménagements constituent une préoccupation pour l'espèce.

Renseignements supplémentaires

En 2002, le COSEPAC a évalué l'épinoche à trois épines limnétique du lac Enos comme étant en voie de disparition et a maintenu ce statut en 2012. L'espèce a été inscrite à l'annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril en janvier 2005. Un programme de rétablissement concernant les paires d'espèces d'épinoches du lac Paxton, du ruisseau Vananda et du lac Enos a été publié en 2007. Ce programme de rétablissement établit les objectifs concernant les menaces, la population et la répartition, ainsi que les approches générales visant le rétablissement des six espèces.

Les chercheurs ont étudié la relation entre l'écrevisse de Californie et la paire d'espèces d'épinoches du lac Enos. Des groupes d'intendance participent également à des activités de sensibilisation, d'éducation et de gestion afin de rétablir la paire d'espèces d'épinoches du lac Enos. Par exemple, le groupe Nanoose Naturalists a élaboré un plan de gestion de l'eau du lac Enos et l'a présenté aux principaux propriétaires fonciers du bassin hydrographique. Il a également mis au point un plan de gestion concernant la qualité de l'eau pour la paire d'espèces d'épinoches du lac Enos.

Cette espèce est protégée en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP). De plus amples renseignements sur la LEP, y compris comment elle protège chaque espèce, sont disponibles dans le Registre public des espèces en péril.

Pour savoir si cette espèce est protégée par des lois provinciales ou territoriales, consultez les sites Web des provinces et des territoires.

Épinoche à trois épines benthique du lac Enos

En haut : Épinoche à trois épines limnétique du lac Enos. En bas : Épinoche à trois épines benthique du lac Enos.

Crédit photo: R. Carvethr

Nom scientifique : Gasterosteus aculeatus
Désignation LEP : En voie de disparition, annexe 1
Désignation COSEPAC : En voie de disparition (mai 2012)
Région : Colombie-Britannique

Carte de la région

Carte de la région, Colombie britannique

Le saviez-vous?

Les épinoches mâles du lac Enos sont particulièrement territoriales et protectrices envers leur progéniture. Certaines d’entre elles gardent leur nid jusqu’à ce que les alevins atteignent l’âge d’une semaine!

Renseignements connexes