Patelle géante

Fisherola nuttallii

Statut LEP
Aucun statut
AS
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut LEP

  • Aucun statut AS
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP
Statut COSEPAC
Non en péril
NP
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut COSEPAC

  • Non en péril NP
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP

Description

La patelle géante (Fisherola nuttallii) est un petit escargot d'eau douce dont la coquille a la forme d'un volcan. Celle-ci diffère fortement des coquilles des autres escargots d'eau douce présents dans le bassin hydrographique du fleuve Columbia. La base de la coquille est grossièrement ovale. La patelle géante à l'âge adulte mesure 12 millimètres de long, 10 millimètres de large et 6 millimètres de haut. Les juvéniles ressemblent aux adultes une fois qu'ils ont éclos de leur œuf. La couleur de la coquille chez cette espèce varie entre brun et brun clair. Le corps de l'escargot est gris et présente de courts tentacules triangulaires.

Habitat

La patelle géante n'est endémique que dans le bassin hydrographique du fleuve Columbia au Canada et aux États-Unis. Au Canada, l'espèce ne se trouve que dans la zone à écoulement libre du fleuve Columbia qui va de 14 kilomètres en amont de la ville de Trail à 6 kilomètres en aval. L'abondance de cette patelle reste inconnue, mais a probablement décliné à cause des modifications de l'habitat résultant des barrages construits dans le système du fleuve Columbia.

La patelle géante se trouve généralement sous ou sur les côtés de roches lisses, mais très rarement au-dessus. Elle préfère les grandes rivières à courant d'eau propre, fraîche et bien oxygénée. Elle se déplace lentement d'une roche à l'autre et se disperse typiquement plus en aval qu'en amont.

Menaces

La patelle géante est exposée à de nombreuses menaces. Elle est particulièrement vulnérable en raison de sa distribution restreinte. La modification des rivières par les barrages constitue une de ces menaces. Il est probable que les précédentes modifications apportées au fleuve Columbia ont eu des répercussions négatives sur la distribution de l'espèce. Les barrages donnent aux eaux à courant rapide, que l'espèce préfère, des qualités lacustres qui ne conviennent pas à la patelle. Ces barrages créent également des obstacles à la dispersion de l'espèce. D'autres menaces potentielles pour la patelle géante comprennent les espèces aquatiques envahissantes, la pollution provenant de sources urbaines et industrielles et les changements climatiques. Par exemple, l'aire de répartition canadienne de la patelle géante est exposée à l'industrie lourde (une fonderie de plomb et de zinc et une usine de pâte à papier) et aux nutriments des fertilisants. L'écoulement provenant des petites villes de Castlegar et de Trail ainsi que du village de Genelle contribue aussi aux charges en nutriments et aux contaminants dans le fleuve Columbia.

Renseignements supplémentaires

On envisage actuellement d'inscrire cette espèce comme espèce en voie de disparition en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP). De plus amples renseignements sur la LEP, y compris comment elle protège chaque espèce, sont disponibles dans le Registre public des espèces en péril.

Pour savoir si cette espèce est protégée par des lois provinciales ou territoriales, consultez les sites Web des provinces et des territoires.

Patelle géante

Nom scientifique : Fisherola nuttallii
Désignation LEP : À l'étude
Désignation COSEPAC : En voie de disparition (avril 2016)
Région : Colombie-Britannique

Carte de la région

Carte de la région, Colombie britannique

Le saviez-vous?

Le premier élément probant récent de la présence de l'espèce au Canada fut la découverte d'une coquille brisée dans le fleuve Columbia près de la ville de Trail, en Colombie-Britannique. Cette découverte fut suivie de relevés pour trouver des spécimens vivants dans la même zone en 2009 et 2010.

Renseignements connexes