Sébaste aux yeux jaunes (populations des eaux intérieures et extérieures de l’océan Pacifique)

Sebastes ruberrimus

Statut LEP
Aucun statut
AS
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut LEP

  • Aucun statut AS
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP
Statut COSEPAC
Non en péril
NP
Préoccupante
P
Menacée
M
En voie de disparition
EVD
Disparue du pays
DP

Statut COSEPAC

  • Non en péril NP
  • Préoccupante P
  • Menacée M
  • En voie de disparition EVD
  • Disparue du pays DP

Description

Le sébaste aux yeux jaunes (Sebastes ruberrimus) est l'une des 102 espèces du genre Sébastes. Il est l'un des plus grands poissons de son genre avec une longueur maximale enregistrée de 91 cm et un poids de 11,3 kg. On peut facilement les identifier grâce à leurs yeux jaune clair et à leur couleur éclatante qui va de l'orange au rouge. Les adultes ont habituellement une ligne qui va de pâle à blanche sur la ligne latérale de leur corps tandis que les jeunes ont une coloration rougeâtre plus foncée et ont deux rayures pâles au-dessus et en dessus de la ligne latérale de leur corps.

La femelle pond entre 1,2 et 2,7 millions œufs par année. La période d'accouplement a lieu au mois de novembre. Par la suite, la femelle peut entreposer le sperme pendant plusieurs semaines avant le début de la fécondation. Les œufs fécondés sont pondus aux mois de mai et de juin.

Le sébaste aux yeux jaunes est un poisson benthique solitaire qui habite un domaine vital limité. Dans la province de la Colombie-Britannique, il peut vivre jusqu'à 115 ans. De plus, les femelles atteignent 50 % de leur maturité à environ 16 ans pour la population intérieure et à environ 20 ans pour la population extérieure. En moyenne, elles ont tendance à vivre plus longtemps que les mâles et à être plus grosses qu'eux. Elles peuvent atteindre une longueur maximale de 88 cm en Colombie-Britannique.

Il existe deux unités désignables distinctes de sébaste aux yeux jaunes dans les eaux côtières de la Colombie-Britannique. Le sébaste aux yeux jaunes qui vit à l'intérieur des eaux de l'océan Pacifique habite le détroit de Georgie, le détroit de Johnstone et le détroit de la Reine-Charlotte. La population qui vit à l'extérieur de ces eaux habite un territoire qui s'étend du sud-est de l'Alaska jusqu'au nord de l'Orégon en passant par zone extracôtière de la Colombie-Britannique et les eaux côtières du centre et du nord. On distingue ces deux populations en fonction de l'information génétique qui indique la restriction du flux génétique et l'âge à la maturité.

Selon l'évaluation des stocks de 2012 et 2015 et de la biomasse initiale estimée en 1918, les populations des eaux intérieures et extérieures ont connu respectivement un déclin de 12 % et de 18 % (MPO 2012; MPO 2015).

Habitat

On trouve seulement le sébaste aux yeux jaunes dans le nord-est de l'océan Pacifique, mais il a été observé de Ensenada (Mexique) en passant par Baja en Californie, jusqu'à l'île Umnak dans les îles Aléoutiennes. De plus, on le trouve dans les eaux baignant la côte de la Colombie-Britannique.

Quatre-vingt-quinze pour cent (95 %) des prises se font à une profondeur qui se situe entre 19 et 251 m. Depuis des engins sous-marins, on a pu observer le sébaste aux yeux jaunes à des profondeurs de 30 m à 232 m sur des substrats durs, complexes et caractérisés par des reliefs verticaux comme des roches cassées, des récifs, des crêtes, des surplombs, des crevasses, des cavernes, des galets et des champs de gros galets.

Menaces

Au Canada, la pêche est la menace principale de cette espèce. Les pêches autochtones, commerciales et récréatives ainsi que les relevées scientifiques le long de la côte du pacifique ciblent tous ce poisson en plus d'autres espèces de sébastes. Le sébaste aux yeux jaunes est également capturé comme prises accessoires dans le cadre d'autres pêches commerciales. Il est particulièrement vulnérable aux pêches autochtones, commerciales et récréatives, parce qu'il habite les zones littorales et parce que sa taille fait de lui une prise désirable.

Comme il est le plus gros de son espèce, qu'il vit le plus longtemps et qu'il prend le plus de temps à se rendre à l'âge adulte, le sébaste aux yeux jaunes est particulièrement sensible à la mortalité résultant des activités humaines. Les prises en eaux intérieures ont été plus nombreuses et se sont déroulées sur une plus longue période que celles en eaux extérieures. Tout comme les autres espèces de sébaste, il ne peut s'ajuster assez rapidement aux changements de pression; c'est pourquoi il meurt souvent lorsqu'il est ramené à la surface.

Renseignements supplémentaires

Aucune désignation de statut international n'est attribuée au sébaste aux yeux jaunes. Depuis 2002, dans les eaux américaines jusqu'au sud de la Colombie-Britannique, on lui a attribué le statut d'espèce « surpêchée ». Un plan de rétablissement a été mis en place de l'état du Washington jusqu'à la Californie.

En réponse aux préoccupations concernant l'état de la population, au Canada on a réduit le total autorisé des captures (TAC) du sébaste aux yeux jaunes dans les activités de pêches commerciales de 50 % en eaux extérieures et de 75 % en eaux intérieures entre 2001 et 2002. Les aires de conservation du sébaste (ACS), fermées à la pêche récréative et commerciale, protègent l'habitat de l'espèce. Elles ont pour but de protéger 20 % et 30 % de l'habitat se situant dans ces ACS dans les eaux extérieures et intérieures respectivement. À l'heure actuelle, 164 ACS sont en vigueur.

Cette espèce est protégée en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP). De plus amples renseignements sur la LEP, y compris comment elle protège chaque espèce, sont disponibles dans le Registre public des espèces en péril. En outre, les dispositions de la Loi sur les pêches relatives à la prévention de la pollution et à la protection des pêches offrent une protection supplémentaire à cette espèce.

Pour savoir si cette espèce est protégée par des lois provinciales ou territoriales, consultez le site Web de la province et du territoire (en anglais seulement)

Profil du Registre public des espèces en péril

Sébaste aux yeux jaunes (populations des eaux intérieures et extérieures de l’océan Pacifique)

sébaste aux yeux jaunes

Sébaste aux yeux jaunes

Nom scientifique : Sebastes ruberrimus
Statut LEP : Espèce préoccupante (2011)
Statut COSEPAC : Espèce préoccupante (2008)

Région : Océan Pacifique

Carte montrant l’emplacement du sébaste aux yeux jaunes dans l’océan Pacifique

Cette carte représente l’emplacement de la sébaste aux yeux jaunes dans l’océan Pacifique

Le saviez-vous?

Le sébaste aux yeux jaunes est une espèce de sébaste doté d'une grande longévité. Il grandit lentement et atteint l'âge adulte tardivement. En Colombie-Britannique, il peut vivre jusqu'à 115 ans.

Renseignements connexes