Dard de sable - espèce menacée

Ce petit poisson habite peut-être près de chez vous. Il a besoin d'un habitat et d'une eau de bonne qualité. Apprenez à le reconnaître et contribuez à sa protection.

La Loi sur les espèces en péril a pour but d'empêcher la disparition des espèces sauvages du Canada, de voir au rétablissement des espèces en péril et de favoriser la gestion des espèces préoccupantes. Les espèces menacées comme le dard de sable sont protégées par la Loi, laquelle interdit de nuire aux individus, de les tuer ou de les capturer. De plus, il est interdit de détruire tout élément de leur habitat essentiel. Un programme de rétablissement, suivi d'un ou de plusieurs plans d'action, doit être élaboré pour ces espèces.

Version PDF

Aire de répartition au Québec

Le dard de sable vit dans le fleuve Saint-Laurent ainsi que dans les lacs et cours d'eau du sud du Québec.

Où vit-il?

Le dard de sable fréquente les fonds sablonneux des cours d'eau et des lacs dont l'eau est propre.

Un rivage à l'état naturel est crucial pour la santé d'un cours d'eau ou d'un lac puisqu'il maintient une température fraîche et un taux d'oxygène élevé, fournit de la nourriture, et constitue un refuge et une barrière de protection contre les polluants, ainsi qu'une protection naturelle contre l'érosion de la rive.

Menaces

Plusieurs activités humaines (agricole, urbaine, forestière ou de villégiature) entraînent une perte ou une dégradation de l'habitat du dard de sable. Voici les principales menaces qui affectent l'habitat de cette espèce en péril :

  • enlèvement ou dégradation de la végétation des rives;
  • apport de sédiment et envasement excessif des cours d'eau;
  • diminution de la qualité de l'eau par des produits chimiques et des fertilisants;
  • modification de l'écoulement naturel des eaux ou obstacle au libre passage du poisson.

La pêche aux poissons-appâts pourrait aussi nuire à ce petit poisson puisqu'ils peut être capturé accidentellement.

Rétablissement

Le Programme d'intendance de l'habitat et le Fonds autochtone pour les espèces en péril permettent de financer des projets de rétablissement et de sensibilisation. Par exemple, de la végétation a été plantée sur les rives afin de les stabiliser et de restaurer l'habitat aquatique.

De plus, certains secteurs ont été fermés à la pêche commerciale aux poissons-appâts afin de prévenir la capture accidentelle du dard de sable.

Vous avez un rôle à jouer

Riverains : évitez de perturber l'habitat du dard de sable

  • préservez ou reconstituez l'état naturel des rives;
  • évitez de circuler en véhicule sur le lit ou sur les rives des cours d'eau;
  • évitez les épandages d'engrais et de pesticides.

Pêcheurs : n'utilisez pas le dard de sable comme poisson-appât

  • apprenez à reconnaître cette espèce menacée;
  • en cas de capture accidentelle d'un dard de sable, respectez la loi : remettez-le immédiatement à l'eau de façon à maximiser ses chances de survie.

Pour en savoir plus

Registre public des espèces en péril

E. Edmonson et H. Chrisp (New York State Department of Environmental Conservation)

Le dard de sable vit dans le fleuve Saint-Laurent ainsi que dans les lacs et cours d'eau du sud du Québec.

Rivage à l'état naturel
S. Garceau (Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec)

A. Dextrase (Ministère des richesses naturelles de l'Ontario)