Protéger la baleine noire de l’Atlantique Nord

Août 2008

Right Whale

La baleine noire de l’Atlantique Nord est une des espèces de grandes baleines les plus menacées. Surnommée en anglais la « bonne » baleine (« right whale ») par les baleiniers parce qu’elle se déplace lentement et qu’elle est facile à capturer, cette baleine a été chassée au point de presque disparaître à la fin des années 1800. En 1935, la Ligue des nations en a interdit la chasse dans tous les océans, mais aujourd’hui on en compte seulement qu’environ 350 individus.

En dépit de ces protections, les populations de baleines noires de l’Atlantique Nord ne manifestent que de très faibles signes de rétablissement. Les collisions avec les navires sont une des principales causes de mort prématurée des baleines noires. C’est pourquoi le gouvernement du Canada déploie des efforts afin de mieux connaître les routes migratoires de cette espèce afin de détourner le trafic maritime des habitats connus de la baleine noire.

Afin d’y arriver, le MPO appuie depuis un certain nombre d’années des recherches scientifiques sur les collisions entre les navires et les baleines, y compris une analyse du trafic maritime. De plus, le MPO copréside une équipe de rétablissement de la baleine noire, composée de représentants du Canada et des États-Unis issus du gouvernement, des industries de la pêche et du transport maritime, des collectivités autochtones et d’organisations non gouvernementales.

L’équipe de rétablissement a identifié la région du bassin Roseway située environ à 20 milles nautiques au sud de l’île du cap de Sable en Nouvelle-Écosse, qui constitue une zone où le trafic maritime est important, comme l’une des deux zones connues où des nombres importants de baleines noires de l’Atlantique Nord se réunissent chaque saison dans les eaux canadiennes. Les membres de l’équipe ont recommandé que le bassin Roseway soit nommé « zone à éviter » par les gros navires durant les mois d’été et d’automne lorsque les baleines noires y viennent pour se nourrir.

En 2007, l’Organisation maritime internationale a accepté cette recommandation. Celle-ci a été adoptée et dès 2008, les gros navires doivent désormais éviter cette zone entre le 1er juin et le 31 décembre de chaque année.

Cette importante réglementation est entrée en vigueur tout juste après que le Canada ait présenté une autre pétition à l’Organisation maritime internationale, qui a également été favorablement reçue, de changer les voies de navigation dans la baie de Fundy afin de réduire les répercussions potentielles sur la population de la baleine noire. On estime que ce changement, entré en vigueur en 2002, a réduit la probabilité de collision entre les navires et les baleines de près de 80 %.

L’initiative du bassin Roseway a été mise en œuvre à la suite de vastes consultations auprès de l’industrie du transport, de biologistes spécialistes des baleines, notamment de l’Institut canadien de la baleine, de groupes environnementaux et d’organismes gouvernementaux.