Mesures de gestion des pêches 2019

Nous prenons toutes les mesures nécessaires pour aider à protéger les baleines en voie de disparition au Canada. Nous avons accumulé une année supplémentaire d’analyses scientifiques, d’activités de pêche et de transport maritime et de rétroaction. Nous avons donc plus de renseignements à notre disposition pour éclairer nos décisions pour 2019.

Sur cette page

Baleine noire de l’Atlantique nord

L’ensemble des mesures et des initiatives en place au Canada atlantique et au Québec demeure axé sur la prévention des collisions avec les navires et des empêtrements. Ces mesures et initiatives comprennent :

Gérer les pêches

Zone de fermeture en vigueur toute la saison dans le Canada atlantique et au Québec

Zones de fermeture temporaire au Canada atlantique et au Québec lorsque des baleines noires s’y trouvent

Dispositions pour les eaux de moins de 20 brasses de profondeur

Suivi efficace des cordes et des bouées

Signalement obligatoire des engins perdus

Déclaration obligatoire des interactions entre les navires ou les engins de pêche et les mammifères marins

Étude de nouvelles technologies et méthodes de pêche

Poursuite de la surveillance et du signalement

Lutte contre les déchets marins : Engins fantômes

Dans le cadre de nos efforts continus pour protéger la baleine noire de l'Atlantique Nord, espèce en voie de disparition, nous nous efforçons de récupérer les engins de pêche perdus, appelés engins fantômes, dans le golfe du Saint-Laurent. Nous avons également travaillé avec l'industrie sur une base continue pour encourager les pêcheurs à entreprendre des initiatives de retrait des engins fantômes en collaboration avec nos agents des pêches. Nous nous efforçons également d'étendre à un plus grand nombre de pêches les exigences actuelles en matière de déclaration obligatoire des engins de pêche perdus.

Épaulard résident du sud

Afin de protéger l’épaulard résident du sud, des mesures ont été prises en Colombie-Britannique, telles :

Ces réductions de conservation aideront à rétablir les populations de saumon quinnat qui ont considérablement diminué au cours des dernières années. Elles amélioreront aussi la disponibilité de ce saumon dont les épaulards résidents du sud se nourrissent.