Mesures de gestion des pêches 2021

Baleine noire de l’Atlantique nord

Le Canada dispose d’un ensemble de mesures et d’initiatives liées aux pêches au Canada atlantique et au Québec, visant à prévenir les empêtrements dans les engins de pêche.

Fermetures temporaires et saisonnières de zones de pêche

Dispositions pour les eaux de moins de 20 brasses de profondeur

Suivi efficace des engins de pêche

Signalement obligatoire des engins perdus

Déclaration obligatoire des interactions entre les navires ou les engins de pêche et les mammifères marins

Explorer de nouvelles technologies et méthodes de pêche

  • Mise à jour :  En 2020, il a été annoncé que les pêcheurs seraient tenus de mettre en place des cordes ou des points de rupture faibles avant la fin de 2021 pour aider les baleines à se libérer si elles s'empêtrent. En raison de la pandémie de COVID-19, de nombreux pêcheurs n'ont pas été en mesure d'effectuer des tests sur l'eau pour trouver des moyens sûrs et efficaces de mettre en œuvre cette exigence. Le Ministère va maintenant travailler avec les pêcheurs, pêcherie par pêcherie, tout au long de 2021 et de 2022 à :

    Poursuite de la surveillance et du signalement

    Engagement avec les parties prenantes

    Lutte contre les déchets marins : Engins fantômes

    Dans le cadre de nos efforts continus pour protéger la baleine noire de l'Atlantique Nord, une espèce en voie de disparition, le MPO s’efforce de récupérer les engins de pêche perdus, appelés engins fantômes, dans le golfe du Saint-Laurent. Le Ministère a également travaillé avec l'industrie sur une base continue pour encourager les pêcheurs à entreprendre des initiatives de retrait des engins fantômes en collaboration avec nos agents des pêches. Nous nous efforçons également d'étendre à un plus grand nombre de pêches les exigences actuelles en matière de déclaration obligatoire des engins de pêche perdus.

    En 2019, nous avons annoncé la création du Fonds pour les engins fantômes, doté de 8,3 millions de dollars, afin d'aider les pêcheurs, les groupes environnementaux, les communautés autochtones, l'industrie de l'aquaculture, et les communautés côtières à trouver et à récupérer les engins fantômes nuisibles dans l'océan, et à les éliminer de manière responsable afin qu'ils puissent être recyclés dans l'économie. Le programme soutiendra également les pêcheurs qui cherchent à acquérir des technologies d'engins de pêche prêtes à être commercialisées afin de réduire les pertes d'engins.